Follow by Email

mercredi 19 juin 2013

L'Amour et la Vérité se rencontrent dans la Liberté

Citations

Parole de Dieu

Quel est celui qui, sans rien y connaître, défigure la Providence? (Jb 42, 3)

Je marcherai librement, car je cherche tes préceptes. (Ps 119, 45)

 Où est l'Esprit du Seigneur, là est la liberté

II Co 3,17
  
Parole d'Homme

... Adam découvre en Ève ... son ''coeur'', son propre cœur, pour qu'en ''l'épousant'', il puisse accomplir avec elle ''l'être humain'': ''tête'' et ''coeur'' en ''une seule chair''...

Nicole Echivard
     Il fallait s’y attendre, le pape François dérange. Tout le monde. Ceux qui ne voyaient en lui que le nouveau chantre d’un « progressisme » attendu depuis longtemps, tout comme ceux  qui craignaient de le voir reprendre à son compte les thèses dites « conservatrices » du pape Ratzinger.
     Ces derniers jours, il est en effet rentré « dans le dur », abordant les fameux « sujets qui fâchent », en matière d’éthique privée et publique. Successivement, il a rappelé le caractère sacré de la vie, de son tout début à sa toute fin, et il a, deux jours plus tard, dénoncé avec virulence les « difformités » d’une économie qui a oublié le « primat de l’homme », adorant « l’antique veau d’or » à travers « le fétichisme de l’argent, dans la dictature de l’économie sans visage, ni but vraiment humain. ».
     Ce faisant, il casse délibérément les codes désormais anciens qui veulent classer l’Église et ses acteurs en « conservateurs » et « progressistes ». Face à l’alliance objective entre libéraux en matière d’éthique publique (réputés « conservateurs » de droite) et libertaires en matière d’éthique privée (réputés « progressistes » de gauche), le pape trace le sillon de l’Église, manifestant le lien qui dérange.

Fréderic Mounier (Vu de Rome)

La nouvelle contre-culture, non pas conservatrice ou réactionnaire, mais alternative, c'est la culture de foi dans un christianisme, en situation de marginalité culturelle. Et cette position en marge nous donne une immense liberté.
J.-P. Denis

Témoignage personnel

     Lors de l'élection du pape François, les médias n'ont pas manqué de nous exaspérer avec la dialectique progressif-conservateur. Le nouveau pape allait-il changer les choses dans l'Église?  Toujours la même rengaine...Droite, gauche; gauche, droite. On se croirait dans une marche militaire!

      Au niveau doctrinal, l'Esprit de vérité nous fait approfondir les enseignements du Christ contenus dans les Saintes Écritures. Il le fait par l'intermédiaire du Magistère, de la Tradition et des saints et saintes de l'Église. Les vérités dogmatiques sont immuables tout comme Jésus-Christ est le même hier et aujourd'hui; Il l'est pour l'éternité (St-Paul).  Jésus est venu dans le monde pour témoigner de la Vérité. Son Église, son Corps mystique ne pourrait absolument pas enseigner le contraire car Elle est dirigée par l'Esprit de Vérité.

     Cette vérité-même de l'Esprit Saint rend libre d'aimer, et d'aimer authentiquement. Et qui dit liberté dit aussi créativité, originalité, surprise, action imprévisible, solution élégante... par amour et dans l'amour. Une pastorale saine de la miséricorde appelle une ouverture et un accueil de l'autre, de la situation à priori sans issue. L'Esprit d'Amour sait rester jeune et d'actualité. Il est même avant-gardiste. Eh oui ,en avant de son temps car tirant son origine de l'éternité. Il saura toujours nous surprendre par ses voies déconcertantes d'Amour. Il ne se répète jamais. Or l'amour témoigné le sera jamais en reniant la vérité et les préceptes de vie. L'amour ne trouve-t-il pas toute sa joie dans la vérité? (St-Paul).

     La liberté de l'Esprit Saint réconcilie la vérité et l'Amour. Elle assure, par la divine et souveraine  Providence, la communion entre les deux. Amour et Vérité se rencontrent, de dire le psalmiste. Une troisième voie naît de ces épousailles: plus d'opposition entre le traditionalisme et la nouveauté. J'introduirais ici le concept de l'Amour-Miséricordieux. L'Amour à son meilleur, le plus vrai et fort. La Vérité la plus fondamentale en Dieu répondant à la vérité la plus authentique avec soi-même et les autres, à savoir notre misère et le besoin de miséricorde. De même que la vérité est à son comble dans l'Amour-miséricordieux, de même l'Amour atteint son apogée dans la miséricorde, son meilleur fruit. 

     L'Esprit d'Amour Miséricordieux, qui opère si admirablement le lien entre l'Amour du père de toute miséricorde et la Vérité de son Fils Roy de miséricorde par son Cœur Miséricordieux, nous introduit dans cette Communion Éternelle et Familiale d'Amour Miséricordieux, de l'Unique et Vrai Amour Divin. Tout est accomplit et consommé par cette union ineffable. Tout est absorbé, spiré, entrainé dans ce tourbillon libérateur. C'est à la Croix Glorieuse que s'expérimente cette fécondité divine. Tout y est réconcilié. Son centre le Cœur Miséricordieux de Jésus justifie et prend en charge toutes les contradictions possibles. La seule voie en Christ est l'extrême centre. Ni la gauche, ni la droite, ni l'extrême gauche ni l'extrême droite mais bien l'extrême Centre. Ne dévie ni à droite ni à gauche, détourne ton pied du mal (Pr 4,27). L'eau et le précieux sang de Jésus adoucissent, tempèrent, fortifient et renouvellent tout. Voici que je fais toutes choses nouvelles.

     Oh Jésus doux et humble de cœur, rendez mon cœur semblable au vôtre. Par la douceur je deviens docile (docteur) aux enseignements (doctrine) du Magistère et de la Parole et par l'humilité, j'attire les grâces des trésors de miséricorde. Avant de se prononcer sur la Sainte Église de Dieu, pourrions-nous faire preuve d'un peu de respect, d'honnêteté et de bon sens de sorte que nous évitions de réduire le pape et l'Église à des considérations mondaines ou politiques.

     Mater et Magistra, l'Église est mère et enseignante. Mère de miséricorde à l'instar de Maman Marie-Myriam; enseignante comme son divin fils Jésus venu témoigner de la Vérité de l'Amour du Père de toutes les demeures de miséricorde. Dieu est vraiment notre mère comme il est notre père ( Binheureuse Juliana de Norwich).   Dieu est un cœur paternellement maternel (St-François de Sales) Alors pourquoi apporter  la division et susciter la confrontation là ou règne l'harmonie bienfaitrice.

     Père de toute miséricorde, priez pour nos visions d'Église étriquées; 

     Cœur miséricordieux de Jésus, priez pour nos étiquettes accolées à l'Église ;

     Esprit d'Amour-miséricordieux, priez pour nos préjugés face à l'Église;

     Marie Mère de miséricorde, priez pour nos étiquettes données au pape;

     Trinité Sainte Communion d'Amour-Miséricordieux, priez pour toutes les 
     divisions entretenues spécialement par ceux qui se réclament chrétiens.

      
           En Jésus et Marie de St-Joseph, à Nazareth,
                     
                   + petit frère Marie-Michel du Cœur miséricordieux de Jésus
    

    

    
    






      
    

dimanche 17 février 2013

Un esprit saint dans un corps saint !


Parole de Dieu

 Mais le corps, lui, n'est pas fait pour la débauche: il est pour le Seigneur, et le Seigneur est pour le corps...
Ignorez-vous que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui réside en vous et que vous avez reçu de Dieu?
Glorifiez donc Dieu dans votre corps.
I Co 6,13.19-20

Parole d'homme

L'homme devient vraiment lui-même, quand le corps et l'âme se trouvent dans une profonde unité... Si l'homme aspire à être seulement esprit et qu'il veuille refuser la chair comme étant un héritage simplement animal, alors l'esprit et le corps perdent leur dignité. Et si, d'autre part, il renie l'esprit et il considère donc la matière, le corps, comme la réalité exclusive, il perd également sa grandeur.

Benoît 16, Deus Caritas est



La chair de l'homme est modelé par les deux mains de Dieu, c.-à-d. le Fils et l'Esprit. C'est à eux que Dieu a dit: '' Faisons l'homme (Gn1, 26)...''


St-Irénée de Lyon

L'homme et la femme sont virtuellement des dieux par l'Esprit-Saint.


Abbé Gérard Marier, fondateur de la Communauté du désert

La divinisation (du chrétien en état de grâce) s'accomplit dans l'homme tout entier, comme une anticipation de la résurrection glorieuse.

St-J.-M. Escriva de Balaguer

L'Enfant-Jésus, c'est l'équilibre entre le matérialisme et le spiritisme.
Daniel-Ange

 Le Christ ne peut diviniser que mes décisions humanisantes.
François Varillon
   L'homme n'est ni ange ni bête et le malheur veut que celui qui veut faire l'ange fait la bête.
Blaise Pascal

Parole de témoin

      Dans les année 80, j'ai passé une année de philosophie et de discernement vocationnel au Grand Séminaire de Montréal alors que Monsieur Marc Ouellette, p.s.s. était le recteur (aujourd'hui cardinal et papabile). Un de nos cours portait sur la psycho-affectivité des prêtres et il était donné par une religieuse très compétente. C'est là que je pris conscience des quatre dimensions de la personne humaine, à savoir l'âme, l'intelligence (ou l'esprit), le psycho-affectif et le corps. Aujourd'hui certains auteurs regroupent l'affectivité et la faculté d'intelligence associée à celles de la mémoire et de la volonté. Jusqu'à tout récemment, je croyais à une prépondérance quasi absolue de l'âme sur le corps.

       J'entends souvent de la part des parents côtoyés que les études intellectuelles ou l'école sont plus importantes que le sport. Assertion  à laquelle je m'empresse de plus en plus de répondre que l'un n'est pas prépondérant par rapport à l'autre. Chacune des deux dimensions humaines, pour ne nommer que celles-ci, est aussi importante que l'autre.  St-Paul apôtre dans sa comparaison des charismes avec le corps humain montre bien la part aussi importante des plus petits organes par rapport aux plus nobles. J'aime témoigner aux parents que si mon fils ne s'adonnait pas à son entraînement sportif hebdomadaire, les études prendraient le bord comme on dit en bon québécois ou carrément il n'y aurait plus d'études. Ainsi les deux sont importants - pas plus l'un que l'autre. Nous sommes des personnes corporelles (William May) et non des anges désincarnés, à l'eau de rose, éthérés ou vaporeux;-). Les personnes de la Sainte-Trinité sont des personnes divines. Nous sommes appelés à être divinisés et nous n'y parviendrons que si et seulement si nous n'auront pas fait l'économie de toutes les dimensions de notre être humain. Mens sana (sancta) in corpore sano (sancto), un esprit sain_T dans un corps sain_T.

       Prenons les écrits de Simone Pacot et son Évangélisation des profondeurs. Ses trois dimensions de la personne humaine sont les suivantes : le corps, la psyché et le coeur profond. Je méditais sur cette triade psycho-corporo-spirituelle et je me plaisais à y associer la Sainte-Trinité. Jésus Fils de Dieu s'incarne dans un corps humain sans perdre ses attributs divins. Tu m'as fais un corps et j'ai dit me voici... comme le dit si bien le psalmiste. À la  psyché j'associe l'Esprit-Saint, Principe d'unité qui opère le lien en quelque sorte entre l'âme et le corps. Unité de l'Esprit par le lien de la paix. Et le coeur profond (ou l'âme ou la petite voix ou même la conscience morale) est représenté par Dieu le Père créateur de l'âme qui est son image en la personne humaine, image inviolable, lumière inextinguible, portrait parfait de son rêve de vraie vie, de son désir d'amour en nous, créés à sa ressemblance. Or comment défaire l'unité parfaite en Dieu_Trois-Fois-AMOUR.  Amour, Amour et encore Amour! Pourquoi vouloir défaire l'unité entre Jésus et son Corps, Jésus et sa Psyché (l'Esprit d'Amour) et Jésus et son âme, sa divinité (son lien avec le Père). En conséquence pourquoi donc s'employer à hiérarchiser, à comparer ce qui est uni et égal en dignité même si différent en nature. Je crois en la résurrection de la chair (credo) et à mon futur corps glorieux en Christ ressuscité et en son Église dont Il fait Corps de manière inséparable, à l'instar de l'Époux et l'Épouse.

       Revenons plus en détail sur le rôle unificateur de la psyché. Les pensées humaines influencent tant le corps que l'âme. Je pense aux maladies psycho-somatiques où les pensées délétères affectent entre autres le fonctionnement des systèmes lymphatique et hormonal. Aussi  mentionnons le rôle des facultés d'intelligence, de mémoire et de volonté dans la vie spirituelle.  L'intelligence et l'immagination sont transfigurées et illuminées par la foi; la mémoire, par l'espérance; la volonté, par l'Amour. Théologiquement parlant, j'aime bien reprendre les trois facultés de la psyché en lien avec l'anamnèse de la liturgie eucharistique: la mort de Jésus et la volonté d'aimer; la résurrection et l'intelligence de la foi et enfin le retour du Christ et le rappel à notre mémoire de sa promesse de  revenir dans la  gloire ainsi que l'espérance de notre admission au Royaume des Cieux.

       En outre au sein de la dimension de la psyché réside tout l'aspect de l'affectivité. Point névralgique pour le chrétien témoin de sa relation au Christ dans l'Église et le monde de ce temps. Les voeux et les promesses religieuses réflètent bien ce point. L'Église avec tous les scandales dont elle a été affligée récemment est bien consciente de l'importance pour les consacrés d'être pleinement épanouis affectivement. Une sexualité vécue de façon désordonnée; un trouble obsessif-compulsif alimentaire; une hyper-sensibilité exacerbée et mal contrôlée; un mal-être dû aux humeurs variables, pour ne relever que ces facettes du prisme psycho-affectif, catalyseur d'épanouissement et de bien-être contagieux... Un saint triste est un triste saint. St-Bruno avait fait ajouter aux règles des Chartreux le voeu ou la promesse que garder la joie de vivre et la bonne humeur afin de se prémunir de l'acédie ou de la perte de l'en_thousiasme (en_Theou, grec = en_Dieu). St-François aussi attachait beaucoup d'importance à la joie de vivre, reflet de la joie intérieure des enfants de Dieu.

     Cette anthropologie des facettes de la personne humaine a des répercussions spirituelles.  Beth'Léhem en hébreu signifie maison du pain.  L'Enfant-Jésus, l'Emmanuel et le Roi du monde, qui nous est offert à la crèche ne deviendrait-il pas Jésus -Eucharistie, Pain de Vie éternelle, qui se donne à nous à chaque messe, auquel nous pouvons communier aussi par l'adoration du St-Sacrement et par des visites à distance au Saint-Sacrement? Nous sommes  réellement bel et bien des communiants comtemplatifs et  adorateurs en esprit et en vérité de la Présence Réelle de Jésus-Christ-ressuscité sous le signe réel du Saint-Sacrement de son Corps Glorieux. Quel équilibre offert par l'Enfant-Jésus et le Pain Eucharistique: l'Esprit d'amour n'aurait jamais pu inventer une trouvaille plus parfaite pour nous rendre plus heureux, pour nous connecter davantage au vrai bonheur, et aussi pour nous éloigner encore plus de tout matérialisme asphyxiant et spiritisme illusoire!! Que tu es concret Seigneur St-Esprit. Jean Vanier avait tant raison de le dire! OUI, Vraiment...

       Oh Amma Marie-Myriam, Mère de Miséricorde, Vierge Immaculée et pourtant réelle Mère de Jésus, Vrai Homme et Vrai Dieu, conduis nous à ce mystère de la parfaite harmonie et du parfait équilibre entre le Temple de l'Esprit et la Présence  de la Très-Sainte-Trinité, du Dieu incréé en nous. Que ta vie partagée avec Jésus et St- Joseph à Nazareth nous apprenne votre humilité, votre douce simplicité de sorte que nous intégrions la fameuse prière de votre Fils-Bien-Aimé: Que tous soient UN, la vie divine appelant l'unité, l'ordre et la paix profonde, en chacun de nous comme entre nous.

       Marie Mère de Dieu et Mère des hommes, priez pour nous qui avons recours à vous durant ce carême. Intercèdez pour nous  afin que soient purifiés et convertis les désordres, les déchirements et les incirconcisions des pauvres pécheurs que nous sommes.

       Bon carême,
      
       En la Sainte-Famille à Nazareth,
             p.fr. Marie-Michel du Coeur-Miséricordieux de Jésus
                  (laïc, époux et père, consacré par le saint baptême)


      




vendredi 23 novembre 2012

Monde nouveau, témoins nouveaux de la Bonne Nouvelle


Paroles des hommes

Dans les moments difficiles de l'histoire de l'Église, le devoir de la sainteté devient encore plus urgent.
Jean-Paul II

Évangélisatrice, l'Église commence par s'évangéliser elle-même, avant de se mettre en route pour conduire les hommes hors du désert, vers le lieu de la vie en plénitude.
Paul VI, Evangelii nuntiandi
 

La transmission de la foi ad extra est avant tout un témoignage.


 Paul VI, Evangelii nuntiandi
 
Pour un disciple du Christ, annoncer l'Évangile n'est pas une option ... Un chrétien doit se considérer en mission ... pour répandre l'Évangile dans chaque coeur, chaque maison, dans chaque culture.

Cardinal Dias
 
Les païens d'aujourd'hui ne seront évangélisé que par des saints.
 
Daniel-Ange
  
Il n'y a que les saints qui pourront régénérer le monde! ... Les saints réforment l'Église du dedans, je dirais par contagion ...
 
Jean-Paul II
 
Pour faire fleurir une nouvelle ère d'évangélisation dans l'Esprit, ... nous avons besoin de héraults de l'Évangile experts en humanité, ... qui soient des contemplatifs amoureux de Dieu.
 Symposium des évêques d'Europe
 


La vie de l'Église c'est aimer, être aimé et faire aimer l'Amour.
 
Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte-Face
 
L'âme fait du bien dans la mesure de sa sainteté.

 
Petit frère Charles de Jésus (Charles de Foucauld)
 
Le risque ... (avec internet et les réseaux sociaux)  c'est d'annoncer l'Église au lieu d'annoncer Jésus-Christ.

Éric Salobir, o.p.
 
La nouvelle contre-culture, non pas conservatrice ou réactionnaire, mais alternative, c'est la culture de la foi dans un christianisme, en situation de marginalité culturelle. Et cette position en marge nous donne une immense liberté.
 J.-P. Denis
 
Va au bout de ton désir converti  
 
P. Georges Finet confident de Marthe Robin)

 
 
Paroles de Dieu

Israël, je ne laisserai subsister au milieu de toi qu'un peuple petit et pauvre qui aura pour refuge le nom du Seigneur.
So 3, 10-13
 
Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle
 
Mc 1,15

En vérité, en vérité, je te le dis: nul, s'il ne naît d'eau et d'esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu.
 Jn 3, 5
 
Mais j'ai contre toi que tu as perdu ton amour des premiers temps. Rappelle-toi donc d'où tu es tombé, convertis-toi, reviens à ta première conduite.
 Ap 2,4-5
 

Repentez-vous donc et convertissez-vous, afin que vos péchés soient effacés. Ainsi des temps de raffraichissement viendront de la part du Seigneur...
Ac 3, 19-20
 


Paroles d'un témoin

       Le cinquantième anniversaire du début de Vatican II correspond, à environ deux mois près, à mon jubilé de baptême (Vendredi 25 décembre 1962). Heureuse occasion de renouveler la foi de mon baptême en cette année de la foi qui vient de débuter. Le sujet de ma réflexion-témoignage d'aujourd'hui sera la nouvelle évangélisation dont il a été question lors du dernier synode des évêques à Rome.

       Avant de repartir en mission ad extra vers les néo-païens d'aujourd'hui, l'Église aurait grandement intérêt à faire son propre examen de conscience, à expérimenter un sérieux retournement intérieur, une réelle metanoia à l'interne. Elle aurait avantage aussi à se rappeler son premier amour, à faire mémoire du feu qui animait ses pépinières de saints et de saintes et à re-brasser la cendre de ses premiers martyrs de sorte que renaisse un petit reste de témoins  (anawins), embrasés d'amour et de vérité, qui fassent contre-poids à la masse actuelle de croyants insipides, inodores et incolores. Sans cet esprit de renouveau véritable, la re-transmission de la foi des communautés ad extra n'aura pas lieu.

        Le baptisé d'aujourd'hui est appelé à renouveler sa rencontre personnelle  avec le Christ-Jésus. Il doit à tout prix se rappeler son nom, QUI il EST: Chrétien, qu'il est un autre Jésus (alter christus) , un Jésus-continué en Famille ecclésiale.  Je ne peux pas me donner un autre nom que mon vrai nom: je suis chrétienne. (Ste-Perpétue @ son père de la terre). Marqué du Christ, le baptisé reconverti d'aujourd'hui aura une très grande  vie intérieure et contemplative. Sa reconversion continuelle  plongera  dans le second baptême dans le Sang précieux de Jésus,  dans la miséricorde du Père (p. fr. John of the Cross), i.e. dans le sacrement de la pénitence et de la réconciliation. Les résolutions de conversion ne jailliront pas d'ailleurs que de la grâce sanctifiante de l'absolution du Christ donnée par le prêtre, préparée par une authentique et profonde contrition. C'est le levier manquant au déploiemnent plénier de l'Eucharistie. Allez deux par deux proclammer le Règne de Dieu. Oui les deux sacrement pairés, renforcés, dont le potentiel est décuplé. Sacrements de l'Humilité appelle à une vie in ipsa riche, à la petite voie toujours nouvelle des petits enfants de notre Papa-Abba et de notre Maman-Marie. Nous verrons alors dans quelle mesure nous sommes miséricordiés  ex ante (par préservation du mal) et ex poste (par pardon des péchés). La vie divine purifiée et fortifiée en l'homme-intérieur et la femme-intérieur nous fera découvrir la miséricorde infinie du Père au moyen du pardon accordé et de la sanctification de notre pauvre être.

       En outre, les chrétiens entre eux sont appelés à se réconcilier, à se rapprocher, à faire front commun. Le désir d'unité des communautés de foi dans la diversité sera de plus en plus à l'ordre du jour. Notre crédibilité comme disciples du Christ et je dirais même ... la survie de la foi chrétienne dans le monde nouveau commanderont un oécuménisme fort et audacieux. Il est plus que temps d'habiter sous un même toit, à l'intérieur de la même maison. Sens grec d'oécuménisme oblige. Vous êtes de  la maison de Dieu (Ep 2,19). Retrouvons la foi, le courage, la ferveur et le zèle des saints et saintes de l'Église d'Orient (Byzantine) et d'Occident (Latine). Respirons à nouveau des deux poumons de l'Église.  Les boudhistes et les Amérindiens ne sont-ils pas très attachés au culte des ancêtres: qu'attendons-nous pour redécouvrir ou plutôt découvrir les pères du désert, les pères de l'Église, les confesseurs, les pénitents, les martyrs, les vierges et les veuves consacrées, les recluses, les ermites, les moines et moniales, les enfants-laïcs témoins de la Vie éternelle du Christ ressuscité en eux? Le martyrologe est rempli à chaque jour de témoins fascinants, interpellants de la vraie vie en Dieu (Voir le lien excellent pat twitter de la Croix des Chartreux: https://twitter.com/croixchartreuse). En plus de la Parole de Dieu, il devient impérieux de se nourrir de la vie, des paroles, du témoignage de ces innombrables saints et saintes de notre Sainte Église, spécialement ceux d'avant le schisme.

       À la masse anonyme et peu fervente des croyants d'aujourd'hui, se substitueront des témoins du Christ  minoritaires, animés du feu digne d'une nouvelle pentecôte. De ces témoins, de ces nouveaux apôtres au coeur de feu désireux annoncer la Bonne Nouvelle au monde d'aujourd'hui, surgiront des nouveaux saints, des nouveaux martyrs (sens grec de témoin) de la foi. Il y aura les martyrs qui mouront réellement, (martyrs extérieurs) et les martyrs intérieurs, peut-être plus nombreux, ceux qui continueront de vivre tout en mourant virtuellement, dans leur coeur (à l'instar de Marie au pied de la Croix vivant la prophétie de Siméon faite lors de la Présentation de Jésus au temple), tellement la souffrance sera grande mais comblante car connectée à la passion renouvelée de Jésus en sa Sainte Église.  Et je crois que ces nouveaux saints pourront tout particulièrement toucher le coeur des païens assoiffés d'aujourd'hui, i.e. des matérialistes, des adeptes de l'ésotérisme,  du syncrétisme et du relativisme, de la foule malade de mille maux ( physiques et mentaux), des homosexuels, des indifférents, des athés, des agnostiques, des promoteurs de l'avortement, du suicide, de l'eugénisme, de la contraception abortive, de la pornographie et de l'euthanasie et aussi  pourront même susciter des conversions chez les autres religions et croyances. C'est pourquoi, Maman Marie a un rôle  essen-ciel dans la nouvelle évangélisation. Elle va accompagner les chrétiens minoritaires et persécutés comme elle l'a si bien fait dans les premiers temps de l'Église. Elle est la pontive (pontif au féminin!) en quelque sorte, le lien entre les humains et son divin Fils Jésus. En Église dont elle est la Mère, elle  peut nous apprendre le chemin de la conversion, nous attirer l'Esprit de Vie éternelle et nous conduire à son Yeshôâ d'Amour.

       Afin de relever les futurs défis de l'Église dans le monde de ce temps, les chrétiens devront apprendre à se reconvertir continuellement, à évoluer dans une conversion perpétuelle (semper reformanda). Les grands mystiques des premiers temps n'allaient-ils pas jusqu'à dire que L'Église est une prostituée lavée en permanence dans le Sang de l'Agneau (Pères du désert ou pères de l'Église?).  C'est au prix de cette conversion perpétuelle que son témoignage de sainteté, à faire advenir le Royaume de Dieu, rejoindra les coeurs du monde malade et désabusé d'aujourd'hui. Sa force et son autorité divine (régime théocratique par son Magistère et non démocratique...) tirera sa source et sa vigueur de la Vraie Vie, de la Vie Éternelle régnant au sein de Communion Familiale d'Amour Miséricordieux (Sainte Trinité) et la Communion des Saints. Dans cette  Vie Glorieuse et éternelle, ce n'est pas le bonheur uniforme et stable mais bien un éternel recommencement, un  ravissement perpétuel, un jaillissement continuel d'émerveillement. Préparons-nous à la vie éternelle en la vivant déjà hic et nunc, ici et maintenant. En effet, Il faut que Lui grandisse et que moi je diminue (Jn 3, 30). Donne à manger à la grâce sanctifiante et miséricordieuse du Père en toi et ton péché, ta misère vont crever de faim!! Ne regarde pas nos péchés , mais la foi de ton Église (prière eucharistique).
 
       Sainte Kateri Tekakwitha, nouvelle protectrice du Canada, Geneviève de la Nouvelle-France, et modèle de la première et de la nouvelle évangélisation, prie pour nous.

       Bx Jean-Paul II ''le grand'', prophète de la nouvelle évangélisation,  prie pour nous.

       Sainte Marie, Mère de l'Église, Reine des apôtres et étoile de la nouvelle évangélisation, prie pour nous pauvres pécheurs qui implorons ton perpétuel secours.

       En Jésus et Marie de St-Joseph, à Nazareth,

                + p.fr. Marie-Michel Du Coeur-Miséricordieux de Jésus
 

samedi 16 juin 2012

Le plus-que-parfait du Verbe ... Être

Parole d'homme

Mon Dieu qui êtes-vous et qui suis-je?
Ste-Thérèse d'Avila

Il manque à notre monde des disciples humbles et doux, compatissants et miséricordieux, qui ne cherchent pas à impressionner ou à embrigader,mais tout simplement à aimer.
Guillaume Jedrzekczak

En effet, Dieu tire sa plus grande gloire quand il fait des merveilles en se servant d'un homme qui ne vaut rien
St-Camille de Lellis
Sachez que vous aurez progressé d'autant plus dans la perfection que vous aurez plus de soins de l'intérêt commun que de votre intérêt privé.
St-Augustin

Ce qui plaît le plus à l'être aimé, la volonté de Dieu, le plus parfait.
Charles de Jésus

Je ne suis rien; Dieu est tout
St-Joseph-Benoît Labre

Comparé à Dieu, tout l'univers est un néant
Charles de Jésus

Parole de Dieu

Il faut que Lui grandisse et que moi je décroisse  
Jn 3, 30

Soyez parfait comme votre Père céleste est parfait
Mt 5,48

Vous êtes morts, et votre vie est cachée avec le Christ en Dieu
Col 3, 1-4
Parole d'un témoin
   
       Je témoignerai aujourd'hui de la juste place d'un chrétien auprès des autres personnes et devant Dieu.
      
       Me enfants ne sont pas encore rendus au plus-que-parfait du subjonctif dans les conjuguaisons de verbe mais j'ai à coeur, en cette fin d'année scolaire, de faire avec vous un peu de philosophie autour du mot parfait.

       Comment pouvons-nous devenir parfaits comme Dieu l'Est? À prime abord cela semble totalement impossible, du moins sur cette terre... Or si je cherchais de toutes mes forces à le devenir car Jésus nous a promis que nous trouverions ce que nous chercherions.

       Trois dimensions sont à approfondir afin de situer la personne devant ses semblables et face à Dieu. La sagesse divine appelle à un retournement en profondeur des perceptions humaines.

       En premier situons Dieu, l'Être Suprême. Le Seigneur-Dieu se présente Lui-Même comme JE SUIS.  Éternellement l'essence de tout être, le principe premier, l'Être éternellement engendré, Source paternelle de tout être, même de son propre et unique Fils, pourtant égal à Lui. Il est Le Plus-Que-Parfait, l'insondable, l'innépuisable, le Buisson Ardent de l'Ancien-Testament.

       Si ce Père infiniment parfait a une volonté d'amour pour nous, n'aurions-nous pas grand intérêt à essayer du moins, et de tout notre être, à la réaliser? Charles de Foucault parle en ce sens du plus parfait, ce qui plaît le plus à Papa-Abba. Et précisons que plus souvent qu'autrement ce plus parfait n'a rien à voir avec l'héroïcité et l'extra-ordinaire., mais c'est souvent ce qui ne nous apparaît pas la meilleure chose à faire ... humainement.

      Enfin compliquons encore plus le jeu de mots de la perfection. St-Paul et beaucoup d'autres témoins de la foi ne nous exhortent-t-ils pas à considérer les autres plus grands que nous-mêmes, plus parfait que soi. Oh! que j'aimerais parfois pouvoir biffer ce passage du Nouveau-Testament;-) tellement qu'il est crucifiant. Yeshôâ est notre Grand Frère à tous et à toutes. Mais il s'avère encore plus sage de privilégier l'autre à soi. Se voir plus imparfait qu'autrui  assure en quelque sorte de ne pas s'enorgueillir, de demeurer humble. Les autres sont souvent des messagers de Dieu pour nous aider à grandir. L'humiliation parfois vécue à leur contact nous fait faire des bonds, des poussées de croissance spirituelle. Et croyez-moi qu'un poussée de croissance, ça ne fait pas du bien. Mon grand garçon de 11 ans vous le confirmerait...!!

       Tout ce dont je viens de parler est tout à fait impensable sans l'amour. L'amour réciproque vécu entre mon papa du ciel et moi, celui, entre les autres et moi et aussi et non le moindre, l'amour de soi. Aime ton prochain comme toi-même tu sais t'aimer, tu sais t'accepter comme tu es en vérté. Se laisser aimer par Papa-Abba, par notre Grand Frère Yeshôâ, par le Seigneur-Saint-Esprit, l'Époux-de-notre-âme et aussi par nos frères et soeurs en humanité et en Église.

       C'est seulement en ce sens que Camille de Lellis a pu dire ces propos si déconcertants:
    En effet, Dieu tire sa plus grande gloire
quand il fait des merveilles
en se servant d'un homme qui ne vaut rien.

ou encore Benoît Labre, toujours sous la même mouvance:

Je ne suis rien; Dieu est tout.

Mais si je n'ai pas l'Amour, le Vrai Amour - celui qui va jusqu'au bout de soi, celui qui conduit à la perfection en Dieu, je suis ... vraiment ... et vraiment ... rien! L'ami de l'époux, à l'instar de Jean-Baptiste, est invité à laisser plus de place à l'Époux pour que sa joie devienne parfaite.

En Jésus et Marie de St-Joseph de Nazareth,

+p.fr. Marie-Michel du Coeur Miséricordieux de Jésus

lundi 30 avril 2012

GPS: Guide Pratique de Spiritualité

Paroles d'homme

... Car il n'y a ni actions ni contemlation valabes l'une sans l'autre
  Origène

Notre code génétique baptismal ne peut se déployer en plénitude, et jusqu'en vie éternelle ..., que si nous mangeons sa (Christ) chair et buvons son sang.
 p.fr. John of th Cross

La joie de Dieu c'est quand Dieu prend plus de place que tout le côté humain et désespérant.
Claire de Castelbajac

La prière fait passer le temps avec une grande rapidité, et si agréablement qu'on ne s'aperçoit pas de sa durée.
Jean-Marie Vianey (curé d'Ars)

Ora et labora  (St-Benoit): clé qui peut ré-humaniser la société et la culture.
Benoit 16
Agissez comme si tout dépendait de vous et priez comme si tout dépendait de Dieu.
Ignace d'Antioche
Dans les livres nous cherchons Dieu, dans la prière nous le trouvons.
 Padre Pio

Être seul avec Dieu seul

 Charles de Jésus (Charles de Foucauld)

Je n'ai aucun pouvoir, non je ne suis même pas un instrument entre les mains de Dieu; seulement un témoin de sa générosité sans limites. En Lui, je suis capable de tout.
Mère Cabrini 

La famille de Jésus comprend tous les élus; c'est pourquoi saint Joseph en est le père. Il prend un soin particulier d'un chacun, mais surtout des âmes qui aiment la vie cachée et intérieure.
Mère Marie-Geneviève Duplessis (Nouvelle France)
  
Parole de Dieu

Vous êtes de la Famille (Maison) de Dieu.
Ep 2,19

Gardez la Parole de Vie: vous serez pour le monde des foyers de lumière.
Phil 2, 15-16
Ainsi vous n'avez pu veiller une heure avec moi... Veillez et priez, afin de ne point entrer en tentation; l'esprit est ardent, mais la chair est faible.
 Mt 26, 40-41

Réflexion-témoignage
     D'entrée de jeu je tiens à préciser que l'expression guide de pratique spirituelle (GPS) n'est pas de moi. N'empêche qu'elle m'incite à vous rendre compte de ma pratique spirituelle sous forme d'un super-mini compendium spirituel personnel, en cet anniversaire de la Bse Marie de l'incarnation, une des figures maîtresses du début de l'Église en Nouvelle France (1672). Marie Guyart-Martin a su merveilleusement conjuguer la vie cloîtrée et la vie missionnaire. Elle s'est employée à rédiger un dictionnaire amérindien algonquin-français et un catéchisme iroquois. Elle appelait les petites indiennes les délices de son coeur (Évangile au quotidien, 30 avril 2012).

     St-Paul nous recommande de prier continuellement, c.-à-d. de faire de notre vie une grande prière, une offrande à la gloire de Dieu. À l'instar de l'Eucharistie, source et sommet de l'Église, la prière devrait être au début et au terme de toute activité humaine. Tout noyer dans la prière comme j'aime répéter. Mais une prière faite rondement, simplement et sans longueur. Histoire d'activer la communion des saints en faveur de ceux qui font l'objet de notre intercession, de mettre à on l'Église priante, de se connecter en réseau au Coeur de l'Église-Corps Mystique du Christ. 

     Benoit 16 est le souverain pontife; nous aussi nous sommes des pontifes à notre mesure... à notre place spécifique. Passeur-pasteur auprès d'Abba-Père aux intentions de ceux et celles qui nous sont confiés, de ceux et celles que nous portons notre prochain proche et notre prochain plus éloigné. Nos demeures terrestres préparent nos demeures célestes. (Saint-Jean)

     Au début de la journée, j'offre toutes les personnes, les décisions, les engagements et les causes qui me tiennent à coeur. Je prend 10-15 minutes avec l'Évangile du jour méditée et je peux finir avec un Notre-Père en terminant avec une partie de la prière eucharistique et ce, même si je n'assiste pas à la messe du jour:
               Délivre nous de tout mal Père et donne la paix à notre temps. Par ta miséricorde libère nous du péché et rassure-nous en cette vie où nous espérons le bonheur que tu promets et l'avènementde Jésus-Christ notre Sauveur. Car c'est à toi qu'appartiennent le règne, la puissance et la gloire pour les siècles des siècles. Seigneur tu as dit à tes apôtres que je vous laisse la paix je vous donne ma paix. Ne regarde pas nos péchés mais la foi de ton Église. Pour que ta volonté s'accomplisse donne-lui toujours cette paix et conduis-la vers l'unité parfaite...

     Tout au long de la journée, même au coeur de la pâte humaine du monde, je peux reprendre à maintes reprises des invocations  du genre: Marie jette dans le coeur de Jésus telle ou telle personne; Jésus Sauveur Fils du Dieu vivant prends pitié de moi pécheur ou seulement le très saint Nom de Jésus. Idéalement je devrais couper la journée avec un petit temps de prière au milieu de la journée. Or souvent ce n'est pas possible. On pourrait alors seulement réciter un Angélus ou une autre petite prière à maman Marie comme le Sub Tuum: Sous ta garde nous nous réfugions sainte Mère de Dieu ... ou encore commencer un chapelet... La communion des saints terminera à ma place ...!

     Pour moi c'est le soir qui est le temps le plus fort  lorsque je puis utiliser ce temps béni pour prier. Le soir c'est l'offrande d'action de grâce pour les merveilles que le Père nous a permis de vivre. C'est à ce moment que je fais mes plus de la journée, mes clins Dieu de la journée. Aussi j'essaie d'offrir ma journée pour une intention spéciale principale et une intention secondaire. J'ai une intention principale par jour: Dimanche, la Sainte-Trinité; Lundi, les vocations spécialement laïques (célibat, mariage et parents); le mardi, les âmes du purgatoire, le mercredi, les intentions de Saint-Joseph, le jeudi, le Coeur Eucharistique de Jésus, le vendredi, le Coeur Miséricordieux de Jésus et  samedi, les intentions de Maman Marie. Ajoutées à ces intentions principales je tente d'offrir à Jésus une intention secondaire inspirée par le vécu de ma journée. Une intention qui me sort de mes petites préoccupations familiales ou personnelles. Par exemple les chrétiens persécutés dans le monde, le dialogue catholique-orthodoxe ou les personnes qui pensent au suicide.

     Le dimanche est une journée sacrée: c'est Le Jour du Seigneur. Nous devrions tout faire pour nous rassembler avec d'autre chrétiens pour célébrer la résurrection du Seigneur, la Pâques du Seigneur, partager sa Parole et communier au Corps et au Sang du Christ, du moins en intention. Tout chrétien a besoin d'un refill de force divine pour continuer sa route à la suite de Jésus. Si je ne peux pas assister à la messe quotidienne je me prépare, les six autres jours, à la messe du dimanche qui comporte ses grâces particulières. Un moyen serait de faire oraison (méditation) silencieuse sans livres sous forme de visite à distance au Saint-Sacrement, de communion au Coeur Eucharistique de Jésus.

     Hebdomadairement ou mensuellement je conseillerais de vivre un temps de désert comme les moines et moniales le font périodiquement. Un temps de congé des tâches quotidiennes pous s'adonner plus librement et longuement à la méditation, au silence et à la prière. Lors de ces moments de choix, pourquoi ne pas faire la lecture méditative de la Bible en continue, s'avancer dans une lecture spirituelle d'un grand témoin de la foi,  aller contempler dans la nature ou faire de l'adoration devant le Saint-Sacrement?
     Trimestiellement j'aime célébrer le pardon du Seigneur durant l'Avent, le Carême et la neuvaine de l'Assomption de la Vierge Marie. Le sacrement du reset, essentiel pour dénouer les noeuds tenaces et nous relancer sur des chemins moins sinueux.

     Il s'avérerait utile d'avoir un petit faible, pour un témoin de la foi particulier ou pour une spiritualité particulière. Trouver sa couleur d'Église, son ministère intérieure (Simone Pacot). Dans mon cas je sens un attrait pour Charles de Foucauld, ermite-missionnaire, et la spiritualité de Nazareth, Mais j'affectionne en plus Saint-Benoit-Labre, Saint-Bruno, la Bse Kateri de Tekatwita et la Bse Dina Bélanger, des âmes très profondément contemplatives tout en étant très bien incarnées dans le monde.  Pas besoin d'être   associé  officiellement ou de devenir membre du tiers-ordre  d'une communauté religieuse pour vivre de sa spiritualité.  L'Église appartient à toutes les âmes de bonne volonté désireuses se reposer sur le divin Coeur de Jésus à l'instar de St-Jean. Au sein de l'Église ma Mère je serai ... Le Seigneur Saint-Esprit ne s'est pas encore répété à ce que je sache...;) Soyons des témoins authentiques  créatifs et audacieux en Église, à l'image de son Époux.

    Je vous souhaite de devenir contempl-actif. Oui contemplatif dans l'action et actif dans la contemplation. Radical dans son engagement et radical dans la prière. Pas fanatique ni fondamentaliste, seulement en équilibre entre les deux. Teresa de Calcutta disait que plus nous sommes engagés dans l'action plous nous devons intensifier notre prière. Tenir, monter et élever notre prière avec notre engagement. Il n'y a que l'Esprit d'Amour capable de maintenir un tel Équi_LIBRE, non mathématique. C'est possible de mener une vie semi-contemplative, même pour nous laïcs dans le monde. Comme le temps passe vite et bien avec Dieu, sa Parole, son silence, sa solitude et son doux amour!!! Saisissons en amis de Dieu tous ces temps libres pour nous impreigner de la vie divine, pour nous préparer à célébrer l'éternel moment présent que sera notre éternité bienheureuse. Entraînons-nous déjà:-) pour être prêt à habiter notre demeure céleste.

    Que j'ai hâte moi de contempler mon petit caillou blanc de l'Apocalypse, où sera inscrit mon nom nouveau que je serai le seul à con-naître. Mon espérance en est nourrie. la joie du moment présent atteste du bonheur imminent, annonce une vie d'émerveillement intégral, continuellement renouvelée spirituellement  sous le regard lumineux de la Communion Familiale d'Amour.

En Jésus et Marie de St-Joseph à Nazareth,

p.fr. Marie-Michel-du Coeur-Miséricordieux-de-Jésus.



    

    


 






lundi 19 mars 2012

Se libérer de la dépendance à la porno

Michel Villeneuve

Citations

Paroles d'homme

...Si vous péchez tous les jours, faites pénitence tous les jours... Ta malice est celle d'un homme, la miséricorde qui pardonne est celle de Dieu, elle est infinie. La malice de l'homme est à la Bonté de Dieu ce qu'une étincelle tombant dans l'océan est à l'océan. Non, moins encore. L'océan a des rives, la Bonté de Dieu n'en a aucune.
St-Jean Chrysostome

 Toi le modèle de la beauté et le sceau de la sainteté, scelle mon coeur dans ton image, scelle mon coeur sous ta miséricorde...
Beaudoin de Ford
L'eros sans agapè est un amour romantique, le plus souvent passionnel...
P. Cantalamessa
Paroles de Dieu

Que celui qui est sans péché lui jette la première pierre! 
Jn 8,7

Cest pourquoi, je te le dis, ses péchés, ses nombreux péchés, lui sont remis, car elle a témoigné beaucoup d'amour. Mais celui à qui on pardonne peu, aime peu.
Lc 7, 47

Quiconque regarde une femme pour la désirer a déjà commis, dans son coeur, l'adultère avec elle.
Mt 5, 27

En réalité tout être humain est tenté quand il se laisse entraîner et prendre au piège par ses propres désirs; ensuite, tout mauvais désir conçoit et donne naissance au péché.
Jc1, 14

Réflexion-témoignage

     En la fête de St-Joseph, l'époux très chaste et pur de Marie-Immaculée, je me permets de vous entretenir ce mois-ci d'un sujet difficile, dont on n'entend pas souvent parler bien qu'il concerne une multitude  d'individus de tous âges et de toutes conditions sociales. J'aborderai très succintement le sujet  de la dépendance à la pornographie, dépendance particulièrement insidieuse et destructrice des corps et des coeurs humains.
   
     En lisant la littérature pour me préparer à aborder cet épineux sujet, j'ai appris qu'au temps de la déesse Astarté et des prophètes de Baal (Ancien testament), les statuettes d'idôles affichaient déjà de la pornographie. De même je me rappelle d'avoir visité un musé Inca à Lima au Pérou consacré exclusivement à des représentations pornographiques. La porno n'est pas une préoccupation nouvelle mais aujourd'hui ce qui frappe c'est la facilité avec laquelle nous pouvons accéder à du matériel sexuel dénaturant et aussi l'omni-présence des images à caractère sexuelle.
    
     Cette forme de dépendance s'avère hautement insidieuse et intérieure si je puis dire. Les fantasmes sexuels suscités, entretenus et magnifiés par les images, vidéos, forums, etc. agissent  directement au cerveau et procurent des sensations extrêmement attrayantes supportées par une activité hormonale effrénée du sujet.  Pas besoin de drogues, ni d'alcool, ni de jeux vidéos, ni  de sports extrêmes ou autre du genre, seulement l'attrait  par le regard d'une multitudes d'images et de vidéos de corps nus provoquant des fortes réactions hormonales dénaturées, abusives et totalement illusoires. Le faux plaisir s'entretient par lui-même sans aucun effort, ni intermédiaire sauf des photos ou des vidéos. Spirale d'enfer_mement vers le bas des passions folles de l'homme archaïque. L'état de surexcitation est totalement virtuelle, iréelle. C'est le caractère d'immédiateté qui déconcerte et frappe fortement et insidieusement la personne piégée. Bref une fuite du réel trop accessible à une personne désirant s'évader de la réalité. Une sorte de cataplasme facile, disponible à relativement peu de frais si on compare avec d'autres moyens.
    
     Je ne crois pas que ce soit possible de convertir un fantasme sexuel avancé; c'est trop tard je crois. Il serait préférable d'agir en amont: s'attaquer à la prévention, ne pas attendre d'en arriver à une relation réelle d'adultère, de voyeurisme ou d'autres formes d'abus sexuels. Pour y arriver,  lorsque le système des fantasmes commence à s'emporter, il faudrait que les personnes renoncent rapidement à entretenir des pensées malsaines, avant que celles-ci n'aboutissent à des comportements dégradants ou à des actions répréhensibles qui peuvent compromettre leur vie conjugale et familiale. Il faut à tout pris couper l'élan qui active la spirale des passions purement animales de l'homme et se laisser imprégner par une Parole de vie qui spire l'amour (St-Thomas d'Aquin) vers le haut, vers le Divin, vers notre vraie Demeure.
     
     En ce temps de carême, nous pourrions porter toutes ces personnes hautement souffrantes dans leur coeur profond, dans leur âme. Unissons-nous à elles  par la prière afin que cesse la spirale infernale de leur dépendance à la pornographie. Que ces frères et soeurs en humanité et en Dieu soient convertis par le Seigneur Saint-Esprit, qu'ils n'aillent pas plus loin dans leur folie, qu'ils prennent conscience de leur péché (pas seulement une maladie; voir DSM V des psychiatres américains sur les nouvelles maladies mentales), qu'ils fassent pénitence, qu'ils vivent intérieurement la réelle repentance  devant leur geste de quasi-désespoir et qu'ils se tournent surtout du côté du Père-de-toute-Tendresse Miséricordieuse. Souhaitons-leur d'implorer la miséricorde divine dans le sacrement du pardon et de la pénitence et de demander la délivrance, non de la tentation, mais de l'obsession compulsive.  Il faut prier particulièrement pour les chrétiens, surtout ceux et celles  en autorité, aux prises avec ce fléau et ce manquement à la pureté et à l'amour authentique.

    
     Si aux délires sexuels obsessifs pouvaient se substituer, par une saine contribution de l'immagination, une activité spirituelle de prière dans le calme d'une  présence  à la Présence personnelle de Jésus dans sa Parole méditée  silencieusement, dans le coeur à coeur de l'oraison,  que ce serait salutaire pour les personnes aux prises avec ce trouble mental!! J'ai la parole du psaume en tête: Qui regarde vers Lui resplendira sans ombres ni troubles au visage. En plus de la prière, les échanges constructifs avec leur conjointe, leurs enfants, leurs amis et  leurs collègues de travail aideraient à limiter les désirs malsains. Puisque le dépendant sexuel se cache et s'isole, un des antidotes les plus efficaces seraient de sortir de sa solitude et de sa cachette et de relancer la fréquentation de ses proches et d'entretenir avec eux des relations saines, authentiques et pleinement satisfaisantes. À tout cela pourrait s'ajouter la pratique de l'art-thérapie, de l'activité physique et des hobby.
   
     Il n'est jamais trop tard pour implorer la miséricorde de Dieu. Le péché des dépendants à la pornographie n'est pas abominable au point de ne pas attirer la miséricorde du Père. Loin de là! Il en a vu d'autres abominations dévastatrices comme celle-là. Ceux et celles qu'Il libèrent, par ses deux bras, l'Esprit et Jésus, peuvent, à l'exemple de Sainte-Marie-Madeleine, devenir de très précieux apôtre , de l'Amour Miséricordieux. Pour paraphraser Lc 7,47, je dirais que ceux à qui on pardonne beaucoup - pensons à l'adultère, à la fornication, au viol, à la prostitution et à la pornographie - aiment ou témoignent beaucoup d'amour en retour . En outre ces mêmes frères et soeurs en humanité peuvent je crois vivre encore plus de merveilles d'amour et ce, dans une proportion beaucoup plus grande que leur manquement initial. Donc ne désespérons pas pour eux mais offons par et en Église, des louanges d'actions de grâces pour les merveilles que le Père de toutes Miséricordes peut opérer en eux sous la mouvance de l'Ésprit qui fait renaître. Là où le péché a abondé, la grâce a sur-abondé de nous rappeler l'apôtre des païens St-Paul . Et n'oublions jamais que Jésus est venu sauver les malades, les égarés et non les bien-portants et les parfaits.
     
     Marie-Myriâm, enferme les obsessifs-complulsifs sexuels dans la spirale Humanisante, Vivifiante et Libérante de la Sainte-Trinité, de la Communion Familiale d'Amour Miséricordieux et féconde entre Yéshôâh et Abba-Père, cette même union dont tu t'inspirais largement dans ta Demeure de Nazareth avec Joseph, ton chaste époux, autour de ton Divin Fils.

     En J-M-J à Nazareth,

     Bonne continuité de carême.
    

vendredi 10 février 2012

C'est quoi ta passion toi?

Michel Villeneuve

Citations:

C'est le Seigneur ton Dieu que tu adoreras, et à Lui seul tu rendras un culte.
Mt 4, 10

Écoute Israël: Yahvé notre Dieu, Yahvé seul. Tu aimeras Yahvé ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme et de tout ton pouvoir.
Dt 6, 4-5

Tu n'auras pas d'autres dieux devant moi.
Ex 20,3
Les guérisons accomplies par Jésus nous font comprendre que la maladie véritable et la plus profonde de l'homme est l'absence de Dieu, de la source de vérité et de l'Amour.
Benoit XVI

Mes enfants, pour avoir le bon Dieu avec soi au jour du malheur, il faut lui avoir fait une place dans votre vie lorsque vous êtes heureux.
Honoré d'Estienne d'Orves

Réflexion-témoignage:

À la veille de la journée mondiale des malades  je vais essayer de traiter un sujet qui justement me rend malade...m'exaspère royalement. J'ai choisi de vous entretenir aujourd'hui de deux abus de langage qui finissent  par déteindre sur nous, par prendre le dessus sur nous en quelque sorte. À savoir les expressions: J'adore .... et c'est quoi ta passion?...

À les entendre parler les gens depuis quelques années, on dirait qu'ils absolutisent tout sauf Dieu et sa Parole de Vie et de Vérité. Nous révérons et honorons les biens matériels, le travail, le sport, les hobby, les personnes aussi. Or Dieu, le plus que parfait, l'Être suprême en dehors de Qui tout est néant (Charles de Jésus), qui le met en premier, qui le sert en premier (Jeanne d'Arc)?

Yahvé dans l'Ancien Testament recommandait par l'entremise de Moïse d'afficher partout ses commandement d'Amour. Il prescrivait de toujours garder en tête ses conseils de bonheur, de toujours les avoir sur soi, en soi quoi. À force de marteler, de suggérer à notre psychisme des expressions telles je l'adore, j'adore, ou encore ma passion à moi, c'est quoi ta passion toi?, nous finissons insidieusement par croire et intégrer ce que nous affirmons, et ce, même inconsciemment.

Parlons maintenant de l'expression ma passion. J'entends St-Paul qui nous dirait encore en 2012 qu'il ne veut rien savoir d'autre que Jésus-Chist et Jésus-Christ crucifié. Pour le chrétien il ne pourrait y avoir d'autre passion que celle de son divin Maître, à savoir la Passion-de-notre-Seigneur-Jésus. Bien oui ! dans le monde chacun vit sa passion et elle est unique aussi comme à nous chrétiens. C'est quoi toi ta passion enh papa? Sauf que  ma passion à moi n'est pas le bateau, ni le 4 roues, ni les voyages, ni mon domaine professionnel, ni les réseaux sociaux, ni mon entraînement physique, ni le yoga, ni la lecture, ni la musique, ni même la théologie. Ma passion à moi chrétien est mon humble  participation à la Croix de mon Sauveur Jésus-Christ mort avant de ressuscier. Avant d'être le fun, joyeuse, voire glorieuse, ma croix est souffrante, crucifiante, exigeante. La croix du démon est tout le contraire: bien trippante avant, mais combien astreignante et infernale par la suite... Petit jeu de mot. Avez-vous remarqué que si on renverse les syllables du mot monde, on obtient justement demon ou démon. Notre Dieu est l'Unique Vrai Dieu. Tout le reste constitue une caricature, une dé_formation de la Vérité et du Bonheur.

Dieu doit passer avant tout. Il est la Source de tout et tout doit retourner à Lui, tout doit Lui être offert en action de grâce. C'est pour cela qu'il s'avère important de débuter la journée avec le Seigneur et de faire son wrap up, ses plus le soir avec Lui. Présenter, offrir sa journée au Père et le remercier par la suite.

Pour combattre les aberrations de parole, il serait peut-être nécessaire de commencer par évangéliser nos habitudes de vie, notre langage, notre culture. Avant de rejoindre l'intérieur des gens, il serait selon moi fort  utile de les rejoindre dans leur façon de communiquer. Ce n'est pas pour rien que Rome insiste tant sur la formation phylosophique des futurs prêtres avant d'entreprendre leur cursus théologique. Aujourd'hui on risque de court-circuiter l'évangélisation en mettant trop l'accent sur la technologie, sur les formes et même sur les objectifs de la communication et pas assez sur le langage comme tel, sur le message véhiculé par les mots, sur la parole comme telle. Ils parleront un langage nouveau, nous a dit Jésus dans le Saint Évangile. Il s'agit d'un des signes distinctifs de tout chrétien. Alors tâchons à notre tour de devenir parole signifiante et intériorisée afin de faire honneur à Celui,  le Verbe incarné, la Parole, celle que l'on est supposé d'annoncer comme chrétien. Alors nous parlerons d'une authentique nouvelle évangélisation;-)

En Jésus et Marie de Saint-Joseph à Nazareth.